Sélectionner une page

Tout phénomène vibratoire (voix, sonnerie de réveil, fonctionnement d’un moteur, porte qui claque…) met l’air en vibration. Les vibrations produites sont plus ou moins intenses, et se propagent dans l’air à l’image des vibrations à la surface de l’eau créées par le plongeon d’un caillou. Les spécialistes de l’acoustique distinguent plusieurs types de bruit…

Les bruits aériens

Les bruits aériens sont diffusés par l’air. Ils proviennent de l’extérieur (circulation, travaux…) ou de l’intérieur (voix, radio…) d’un bâtiment.

Les bruits solidiens

A l’inverse des bruits aériens, les bruits solidiens sont propagés dans les milieux solides tels que les parois d’un bâtiment. Ils sont provoqués par des chocs contre un mur ou un sol (déplacement d’une chaise, enfoncement d’un clou, etc.) ou par la diffusion d’un bruit à travers une paroi mal isolée (musique, etc.).

Les bruits d’impact

Les bruits d’impact font partis de la famille des bruits solidiens. Ils qualifient plus directement tous les bruits issus de pas, de chocs ou de chutes d’objets sur un plancher.

Les bruits de voisinage

Ce sont les bruits gênants de la vie quotidienne issus de l’activité humaine (cris, objets bruyants, animaux). Ces bruits deviennent intolérables dès lors qu’ils sont prolongés dans le temps, de niveau élevé ou qu’ils se répètent fréquemment.

Les bruits d’équipement

Les bruits d’équipement émanent des différents équipements d’un logement (chasses d’eau, chaudières, canalisations, ascenseurs, etc.). Ils peuvent être aériens ou solidiens.

Le fonctionnement de certains appareils électroménagers génère simultanément du bruit aérien et du bruit d’équipement. Ainsi, une personne située à côté d’une machine à laver le linge entend principalement le bruit aérien créé par son fonctionnement, et une personne située dans un appartement voisin entend le bruit d’équipement créé par les vibrations de cette même machine, notamment lors de la phase d’essorage pendant laquelle les vibrations sont importantes.

Chacun de ces bruits a des caractéristiques physiques propres et des techniques de traitement particulières, d’où la nécessité d’identifier le type de bruit et le type de propagation avant la mise en œuvre d’une solution d’isolation acoustique.

Photo : 1950sUnlimited